Rue Piat : On aimerait le respect des objectifs | L'Ami du 20ème

Accueil
Sommaire du numéro en kiosque
Quartiers du 20ème
Liens du 20ème
Nous joindre
Acheter le journal
Histoire de l'Ami
Comment participer ?
Les archives du 20ème
Les numéros de 2017
Les numéros de 2016
Les numéros de 2015
Les numéros de 2014
Les numéros de 2013
Les numéros de 2012
Les numéros de 2011
Les numéros de 2010
Les numéros de 2009


Rue Piat : On aimerait le respect des objectifs


Rue Piat

On aimerait le respect des objectifs

Représentant le collectif de défense de la rue Piat, constitué de riverains des chantiers, actuel du 56-58 et futur du 57-59,  "la Serre habitée", projet lauréat de "Réinventer Paris",  je reste perplexe devant cette entreprise au caractère "participatif", "durable" et "solidaire" ( page 8 ):
-"Participatif"? Jamais aucun des habitants de la rue Piat, ni de la rue Jouye-Rouve, également concernée par la Serre habitée, n'a été informé, ni consulté. Or, les idées dans le quartier ne manquaient pas...

-"Durable"? La "friche", datant des années 90, petit terrain irrégulier à flanc de colline, avait paru alors impropre à l'édification d'un immeuble, vu les difficultés et les risques que cela présentait. De plus, les travaux prévus (creuser à 30 mètres...) vont mettre en péril les habitations environnantes, posées sur le sol. Pour information, le chantier du 56-58 (10 logements sociaux RIVP), commencé au printemps 2012, est toujours en cours...
-"Solidaire"? De qui, de quoi? C'est une illusion. Des espaces dédiés à la collectivité et associatifs, oui, comme une halle solidaire, un jardin partagé, un foyer d'accueil de jour, un lieu de rencontres et de réunions, respectueux du tissu social de notre quartier où les initiatives citoyennes sont nombreuses. La Serre habitée est dans l'air du temps, c'est tout!

Claire Cotinaud